Follow

Existe-t-il une organisation contre les à ?

Si vous vous demandez pourquoi ces trucs vous dérangent, ou si vous ne vous le demandez pas, regardez un peu comment leurs apps vous traquent et réfléchissez sur l'espace public que vous désirez.

LIME (USA, partenaire d'Uber)
reports.exodus-privacy.eu.org/

Je n'ai pas trouvé BIRD et TROTY sur @exodus mais je pense bien qu'ils ne se gênent pas non plus.

Quand je lis "L’adoption de ce nouveau mode de déplacement durable a en outre permis de réduire de 62.595,74 kg les émissions de CO2 à Bruxelles. " je me dis que ce genre de greenwashing des électriques ne fait pas un pli face au vélo, sauf qu'il ne semble pas y avoir ce genre d'étude pour le vrai modèle de déplacement écologique -- si oui, merci de l'indiquer en réponse.

En tout cas, cette "réduction des émissions" ne prend certainement pas en compte la fabrication de ces engins.

On pourrait dire la même chose des "Vélib", "Villo" et toute cette merde de surveillance qui ajoute non pas de la valeur mais des opportunités pour les voleurs et saccageurs de la planète de justifier des "investissements" dans les technologies polluantes et désastreuses de la surveillance de masse.

L'industrie de la bicyclette ferait bien d'utiliser ces arguments contre la concurrence startupeuse des qui n'envahissent l'espace public qu'à la faveur des politiques de croissance.

L'invasion des n'est qu'une démonstration de plus de la logique imbécile et meutrière du capitalisme de surveillance : on lie une technologie simple (le vélo) à toute une industrie de réseau et d'électronique non pour l'amélioration de la condition humaine mais pour l'augmentation de l'efficacité de la société disciplinaire.

Comme le dit Damasio, c'est même vendu par "Big Mother" et son techno-cocon de douceur et de "bienveillance" -- mais ne vous y trompez pas...

C'est bien de dont on parle -- l'art d'accumuler des "richesses", et non d'économie -- l'art de gérer la maison.

Point de science ici, il n'y a que des malvisions court-termistes où seul l'appât du gain compte.

@how Ouais et puis en plus on veut un truc collectif et partagé, pourquoi pas, comme bien public, commun etc. Sauf que bien sûr non, ça sert à tirer du bénéf et à fabriquer de la «croissance». C'est encore la preuve de la «supériorité» de ces gens qui réussissent à prendre du fric partout où c'est possible pour s'enrichir. La belle réussite des start-up nations une fois de plus.

@how pas vu d'organisation, mais juste les collèges communaux voir la région sont déjà un peu sensibilisés, vu les hécatombes d'imbéciles et les emcombrements ... (j'éviterais le "collège" de st-josses par contre, qui n'est pas spécifiquement démocratique... )
ça va pas durer longtemps ce truc, je suis prenneur d'une épave au cas où (pour le moteur/batterie ;) )
@exodus

Sign in to participate in the conversation
Une fois pour TOOT! A Mastodon in Brussels

Une fois pour TOOT !

This instance is provided by Petites Singularités ASBL for like-minded people in Brussels and elsewhere.

We speak English, French, Dutch.

P.S.: works with free software and grassroots activists across disciplines, ranging from agro-ecology to cartography, libre aesthetics & ethics, (self-)organization & policy.

Discuss this on ps.zoethical.com.

Support this instance

Donate using Liberapay

Send donations to IBAN BE16 3630 1548 4674 (Petites Singularités ASBL) with mention ps.s10y.eu (and your name if and only if you want to be credited): we publish donations as we receive them, and expenses. Yearly service is expected to cost ~ 150 € (without sysadmin expenses.)


“We've got to fight the government, fight the oligarchy, fight capitalism, be internationalist and fight the empire because it's the best hope to enrich hundreds of millions of lives, and build towards a truly equitable future.”
— Abby Martin